6 mois de voyage à Madagascar, au Mozambique et en Afrique du sud (et aussi a l'ile Maurice, aux Comores, au Swaziland et au Lesotho)

Ile d'Ibo

Publié dans Mozambique

Article écrit le 26 décembre.

 

Les photos sont sur l'album Mozambique-Nord.

 

Ibo, d‘abord il faut y arriver. On m’avait dit que le bus partait de Pemba à 3h du matin, je me suis donc levé à 2h30. Ça a l’air d’être la règle au Mozambique, les transports partent très tôt le matin. En fait de bus, c’est un petit camion, on s’assoit derrière sous une bâche. Il est arrivé à 4h mais a ensuite fait le tour de Pemba pendant une heure pour se remplir. C’est une piste jusqu’à Quissanga, mais elle est bonne. Sauf qu’une heure environ avant Quissanga il y a un pont en réparation que le camion ne peut pas passer. Il faut traverser à pied (sur le pont, pas dans la rivière comme j’ai cru au début) et attendre un autre transport de l’autre côté. Je vois arriver un pickup, on est 20 derrière avec les bagages ! Ce n’est que pour une heure de piste, mais je n’ai jamais vu autant de monde dans un pickup. A un moment il dérape dans la boue et 3 passagers tombent du véhicule, heureusement sans gravité.

Le terminus c’est Tandanhangue, le port de Quissanga. Là il n’y a pas de quai, il faut prendre une petite barque qui nous transporte sur un bateau un peu plus grand, et avec un moteur. On est serré, mais moins que sur le pickup, et c’est plus stable. Le bateau (photo de l'article) met un peu plus d’une heure, en slalomant entre les bancs de sable pour arriver sans encombre à l’île d’Ibo.

 

Ibo, c’était une ville portugaise, la 2eme du Mozambique au 18eme siècle. En 1904, les portugais ont trouvé, à juste titre, que c’était trop difficile d’accès, et ils l’ont abandonnée. Il est resté un petit nombre de population locale, mais pas assez pour entretenir toutes les maisons dont beaucoup sont devenues des ruines.

 

Le village a était « redécouvert » récemment, quelques maisons ont été restaurées, dont certaines pour abriter des hôtels. Maintenant on se promène dans les rues ensablées ou les maisons coloniales du 19ème siècle alternent avec les ruines.

 

Il est possible de faire le tour du village en 2 heures, mais ce n’est pas le but, il faut prendre son temps. Il faut se promener au hasard en croisant la journée des chèvres et le soir de gros crabes. Il faut attendre l’arrivée des bateaux. Il faut trainer à la terrasse de la pâtisserie à la sono de disco ou à celle de l’Ibo Lodge en regardant la mer revenir ou le soleil se coucher.

 

Ici, j’ai repris le rythme de Madagascar, en Afrique du sud je n’avais pas un moment de repos. De toute façon, avec la chaleur c’est difficile d’en faire plus.

 

Renseignements pratiques :

 

Hotel Karibune (ou Karibuni), bungalows 18€ avec sdb, chambres 10€ sans sdb. Avec la chaleur, ça manque d’un ventilateur, beaucoup de moustiques.

 

Il ne faut pas venir ici pour la plage, malgré la mer il n’y a pas de plage pour se baigner.

 

Au fait, on peut venir en avion depuis Pemba en 20 minutes.

 

Ajouter un commentaire
Publié à 13:35, le 6/04/2013 dans Mozambique, Ibo
Mots clefs :


Commentaire sans titre

Publié par claude, le 27/12/2012 à 15:15
bonjour
tu prends ton temps tres bien li faut savoir regarder sentir
je te souhaite de tres bon moments
prends de belles photos
a bientot
bonne journee
Lien permanent

ile d'ibo

Publié par frede, le 27/12/2012 à 22:42
bonsoir
Ca te fait un peut d'aventure
Ca te change de Pemba
Lien permanent

wow

Publié par morgane, le 28/12/2012 à 16:37
ton récit donne vraiment l'impression qu'on est sur les lieux, on a vraiment envie d'y être, même si je n'aimerai pas être tombé d'un pick - up dans la boue!!
=)
bonsoir d'une toulousaine au mans
pas très crédible mais vrai!
bonne soirée

Réponse Patrickt : Bienvenue sur mon blog.

Modifié par patrickt le 30/12/2012 a 17:12
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par Soso, le 28/12/2012 à 16:51
Toujours très agréable de te lire.
Une bonne fin d'année
Lien permanent

ibo

Publié par bastien, le 29/12/2012 à 00:51
est ce que tu as pris une photo du pick up

Réponse Patrickt : non, une photo du bateau.

Modifié par patrickt le 30/12/2012 a 17:13
Lien permanent

Cool! Cool!

Publié par Clo, le 31/12/2012 à 11:51
Un peu de repos doit faire du bien après ce voyage en camion et bateau un peu périlleux. La scène avec les 3 voyageurs qui tombent du camion , trop fort, je m'imaginais bien la situation.
Bonne fin d'année au plaisir de te lire en 2013!!

Réponse Patrickt : Bonne fin d'année à toi aussi.
Ce que j'ai oublié de dire, c'est qu'au début ils voulaient que je m'assoie sur le bord, j'ai répondu qu'au bord j'allais tomber, et qu'il fallait me trouver une place au milieu. Et en forçant un peu, je me suis assis au milieu.

Modifié par patrickt le 31/12/2012 a 15:47
Lien permanent

Bonnes années

Publié par Dom, le 1/01/2013 à 00:32
Meilleurs voeux pour la nouvelle année, Patrick, une bonne santé pour que tu puisses continuer trés longtemps à voyager comme tu le souhaites.
À bientôt
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par de la part de toute la famille gourier, le 1/01/2013 à 00:49
une tres bonne annee 2013
Et revient nous en bonne sante
Bisous
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Voyage dans le sud de l'Afrique, Madagascar avec un tour à Maurice et aux Comores, puis au Mozambique, et en Afrique du Sud, avec le Swaziland et le Lesotho.

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Mai 2022  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 



Newsletter

Saisissez votre adresse email